Divers,  Rénover

Rénovation d’un Petiot de 1976 : L’épopée des verts

 

Vous me l’aviez demandé…
alors voilà l’histoire de la restauration du baby foot “poteaux carrés 76”. Tout a commencé par la recherche laborieuse d’un authentique babyfoot de café des années 70-80. Ma préférence se portait sur le fameux modèle Concorde de chez Petiot pour sa qualité (pour moi, mieux que Bonzini mais ne lançons pas un nouveau débat, je vous aime tous!), son look (ses buts, ses angles caractéristiques) et puis la nostalgie de ce mythique modèle. Lettre au Père Noël adressée et magie : il a dû faire plus de 250 kilomètres pour le ramener et le faire passer par la cheminée dans la nuit de Noël (pas facile).

En savoir plus : découvrez la story de sa rénovation sur la page facebook 

 

     

Alors, une restauration s’imposait et il apparaissait évident de lui faire revivre sa jeunesse puisqu’il en faisait de même avec moi!

Fabriqué en 1976, dans l’euphorie et le déchirement de l’épopée des verts avec leur finale de coupe d’Europe perdue face au Bayern de Munich sur le terrain de Glasgow et ses poteaux carrés qui ont fait basculer le match, il devait revivre cet événement.Alors, ont commencé les recherches documentaires pour retrouver toutes les infos et photos du match, la couleur des maillots, la place des joueurs sur le terrain, leurs numéros, les coupes de cheveux qu’ils arboraient ce 12 mai 1976. Le démontage pouvait commencer !Avant, on prend des photos, des mesures et on fait rapido un plan

On attaque le démontage !

Après ponçage et pour pouvoir demeurer dans le salon avec l’accord de la maîtresse de maison, il est décidé de ne pas le revernir en rustique : Il sera en hêtre blanchi. Les mains courantes seront argentées. On blanchit, on passe les couches de verni…

On attaque la partie, la plus sympa : Après les avoir mis à nus, on redonne aux joueurs le visage qu’ils avaient au moment de leur gloire : un bain de jouvence ! Les reconnaîtrez-vous?

Les joueurs font leur entrée sur la pelouse. Les capitaines Jean-Michel Larqué et Franz Beckenbauer échangent les fanions. Pour tous les joueurs, comme les jeunes attaquants, Rocheteau et Rumenigge, le moment est magique !

Les balles sont de ton côté : Allez, tu engages et ON REFAIT LE MATCH !

[/wpmem_logged_in]     

 

Laisser un commentaire

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com